Oct 30 / admin SEO – nouvelle donne !

BERT : Bidirectional Encoder Representations from Transformers

Pour ceux qui l’ignore, BERT est le nouvel algorithme de Google. Peut-on ignorer son existence ?

La réponse est non.

Face à l’importance stratégique du référencement et aux efforts de plus en plus pour apparaitre dans les premières pages du moteur Google sans se ruiner, c’est devenu un élément important pour tous les acteurs du web.

Google a annoncé une mise-à-jour de son algorithme, la plus importante de ses 5 dernières années.

Sans entrer dans les détails de ce communiqué et des modifications qui seront prises en compte nous allons résumer en quelques mots les éléments qui nous intéresse et sur lesquels nous pouvons nous concentrer ou profiter

Nous pouvons d’ores et déjà affirmer que BERT aura 2 impacts majeurs pour le moteur :

Il privilégiera le contenu de qualité en répondant de façon précise et pertinente à la de l’utilisateur. Cela laisse entendre que la notion d’EAT est primordiale et encore plus au cœur des préoccupations du moteur !

Les grands gagnants ou sites favorisés seront celles qui ont un contenu ultra-pertinents sur des sujets très précis.

A cela s’ajoute le’ ‘’Search eXperience Optimization (SXO)’’.

Zoom sur le Search eXperience Optimization ou le SXO

De nos jours, les moteurs de recherche comme Google ont cette capacité de savoir naviguer sur les différentes plateformes comme s’il s’agissait de véritables internautes. Les moyens pour booster le référencement d’un site web deviennent de plus en plus nombreux et se renouvellent à chaque fois. Une simple stratégie SEO ne va plus suffire bien qu’elle soit toujours aussi nécessaire qu’avant. Pour qu’un site puisse bien se positionner, il est indispensable que l’utilisateur y ait vécu une bonne expérience. C’est d’ailleurs, la cause de l’apparition de cette nouvelle méthode qu’on connait sous le nom de Search eXperience Optimization ou SXO.

La SXO en quelques mots

Le Search eXperience Optimization ou l’optimisation de l’expérience de recherche est une autre méthode regroupant différentes techniques favorisant l’optimisation de l’expérience utilisateur sur un site web quelconque allant du dépôt de requête à la conversion en passant par la recherche. Cette pratique est alors composée par le SEO (référencement naturel) et l’UX (expérience utilisateur).

–  Le SEO

Le but du SEO ou du Search Engine Optimization est d’adopter des stratégies efficaces pour booster la visibilité d’un site web et donc, de mieux le positionner dans les moteurs de recherche comme Google en lui générant un maximum de trafic.

–  L’UX

L’UX, quant à lui, se base surtout sur l’expérience utilisateur quand ce dernier vient à naviguer sur un site quelconque pour obtenir un meilleur taux de conversion.

Le but du SXO est ainsi, d’apporter un meilleur trafic et de le convertir par le biais d’une navigation plus fluide. Cela se fait surtout par le Rank Brain de Google favorisant l’appréhension des intentions de recherche de chaque utilisateur humain.

Ce qui change la donne

Depuis toujours le seul but d’un référenceur adoptant une stratégie SEO réside dans le fait d’apporter du bon trafic vers son site sans avoir idée du comportement de l’internaute une fois arrivé sur la plateforme concernée. Actuellement, il est de rigueur d’aller encore plus loin. C’est à dire d’apporter beaucoup plus à l’utilisateur en essayant de répondre favorablement à ses attentes afin qu’il puisse y rester plus longtemps pour obtenir un bon taux de rebond.

Google est, effectivement, de plus en plus malin et s’intéresse beaucoup plus aux comportements des internautes quand ils viennent naviguer sur un site. Si ces derniers reviennent alors rapidement à la liste des résultats après s’être rendus sur un site quelconque, c’est qu’ils n’y ont pas vraiment trouvé la réponse à leur requête. Le moteur va alors devoir réviser davantage ses réponses. Il est à savoir que les informations doivent aussi être accessibles et plaire aux utilisateurs.

Bien qu’à l’heure actuelle, le SXO ne soit pas encore très prisé, il ne faut pas s’attendre à ce que cela puisse changer définitivement la donne en matière de positionnement des sites sur Google.

Conseils utiles pour savoir si votre site est oui ou non optimisé pour les internautes

Avant toute chose, vous devez effectuer un audit pour votre plateforme. Ceci afin de déterminer d’où viennent la défaillance et d’y remédier. Cette dernière est effectivement, un véritable facteur qui pourrait mal positionner la plateforme sur les moteurs de recherche. Un des critères relevant de l’UX. Pour savoir si l’UX en question est optimisée ou non sur votre site, vous devez tenir compte de trois points importants.

  • Le taux de clics : le premier point à savoir est l’impression des internautes par rapport à vos pages. Si ces dernières n’ont pas les bons contenus ou ne sont pas présentées de manière attractive, vous n’obtiendrez qu’un faible taux de clic sur la SERP. Il faudra, pour ce faire, optimiser toutes les balises métas.
  • Le taux de rebonds : le second point concerne le taux de rebonds. Si un internaute vient sur votre site pour chercher une quelconque information et n’y passe pas plus de 10 secondes, sachez que le taux de rebond pourrait augmenter. Ce qui signifie que la plateforme n’est pas intéressante. Il faudra ainsi, miser sur la pertinence des infos et l’organisation des pages.
  • Le taux de conversion : le dernier point consiste au faible taux de conversion. Si votre page gagne beaucoup de trafic mais n’a aucune conversion, c’est que vous êtes déjà pénalisé sans aucune marque. Il est important de toujours mettre un call-to-action.

Comment mettre en place une stratégie SXO ?

Si vous envisagez de concevoir un site web adapté aux exigences des moteurs de recherche et répondant aux besoins des internautes, vous devez avoir une meilleure réflexion en y plaçant des contenus très différents offrant une bonne ergonomie des pages et une plus-value aux utilisateurs. Il faudra, pour ce faire, adopter les bonnes stratégies.

  • La première chose à faire est d’abord de réduire au minimum le temps de chargement de votre site web notamment de chaque page en y intégrant des codes optimisés et en allégeant toutes les images tout en réduisant le nombre de redirections voire même les éliminer complètement.
  • Vous devez également rendre votre plateforme responsive. C’est à dire qu’il doit être accessible depuis toutes sortes d’écrans notamment les appareils mobiles comme les tablettes et smartphones.
  • Si son adresse n’est pas encore sous la forme HTTPS, vous devez y remédier en un temps record car cela apportera un gage de sécurité aux moteurs de recherche.
  • Côté contenu, vous devez toujours miser sur les balises et les données structurées pour que Google puisse mieux comprendre ce dont vous voulez parler sans oublier la création de contenus de qualité pour un public cible. Les infos présentes sur votre site doivent répondre favorablement aux besoins des internautes. Les contenus en question doivent être très bien organisés avec un chapeau, un sommaire, des titres, de sous-titres devant idéalement se présenter sous forme de question. Leur arborescence doit être à la fois cohérente et claire.

Dans le cas de BERT, nous serons particulièrement intéressés par les requêtes vocales, souvent assez longues et proposant un contexte parfois plus complexe à appréhender que les mots clés « classiques ». On peut même penser que BERT a été optimisé dans ce sens, la reconnaissance vocale étant l’un des axes forts de R&D chez Google depuis des années.

Pourquoi indexer votre site Web dans Bing ?

Il y a de nombreuses raisons pour lesquelles vous devriez indexer votre site web dans le moteur de recherche de Microsoft :

La forte bataille pour être correctement référencé sur Google diminue la concurrence, donc augmente les chances d’être en tête du peloton sur Bing.    Dans certains secteurs, où Microsoft est roi des outils de travail, cela a tout son sens si vous proposez des services, des logiciels, des applications, …

Depuis 2010, Yahoo search est propulsé par Bing. Ce qui signifie que Yahoo search s’appuie sur l’index et l’algorithme de classement de Bing. Si vous faites quelques tests de recherches vous-même, vous verrez que les résultats de recherche sont très similaires dans Yahoo et Bing. Ce qui signifie que l’optimisation pour l’un fonctionnera également pour l’autre.

En 2014, Bing et Yahoo occupaient 29,4% du marché. Ce chiffre est désormais de 33,6%. Ce qui représente une augmentation de 4,2% de part de marché. On pourrait croire que cette hausse se fait au détriment d’Aol et Ask. Mais ce n’est pas le cas. La part de marché de Google est réellement en baisse de plus de 3,3% (67,3% en 2014).

Siri (compagnon de recherche de nombreux utilisateurs d’iPhone) est également le moteur de recherche de Bing. Son arrivé prochain sur Mac augmentera le nombre de requête des internautes sur Bing.

On en revient toujours à la recherche vocale qui semble être le fer de lance de tous les moteurs de recherche

Quelques conseils supplémantaires

D’autres conseils à considérer sont de mettre à jour le site le plus régulièrement possible et de créer un blog pour livrer des astuces et conseils utiles à vos potentiels lecteurs. Il ne faut pas oublier de faire le maillage interne des contenus ou des liens vers des sites d’influence.

Ajouter une faq, qui vous permettra de proposer des questions/réponses à vos internautes

N’hésitez pas à vous faire accompagner par des professionnels. Graphitys Web Design vous propose des services et des conseils qui vous permettront de surfer au-dessus de la vague écrasante qu’il faut affronter pour être bien référencé.

Leave a Comment

Défiler vers le haut